Les conditions de vie

Météo

On ne va pas vous mentir, la météo irlandaise est horrible. Complètement imprévisible, on peut passer d'un ciel bleu et d'un grand soleil à une averse de grêle en moins d'une heure. Mais c'est surtout le vent, très fort et qui souffle en permanence, qui choque le plus. Si vous partez de janvier à mai, ne vous embarrassez pas de shorts et de tongs dans votre valise et prévoyez plutôt un bon manteau. J'espère ne pas vous avoir découragé, c'est un maigre inconvénient, l'expérience reste largement positive.

Les différences culturelles

Je vais adapter la célèbre réplique de John Travolta dans Pulp Fiction à l'Irlande : "You know what the funny thing about Ireland is ? The little differences." En effet, il y a des tas de petites différences culturelles entre la France et l'Irlande. Il n'est pas nécessaire de les connaître à l'avance, mais ça peut éventuellement vous éviter des surprises.

Commençons par le plus important, les bières dans les pubs se commandent presque uniquement à la pinte. Vous pouvez commander un demi, mais personne ne le fait là-bas.

Concernant les paiements un peu partout, il faut savoir que beaucoup de commerces refusent les paiements par carte. Pensez donc à avoir des espèces sur vous au cas où. Une conséquence négative à cela : il arrive parfois que les distributeurs soient à court de billets de 10 et 20€ et que vous ne puissiez donc retirer que des multiples de 50€.

Côté nourriture, certaines choses vous manquerons sûrement là bas. Déjà, les baguettes fraîches. Il n'y a pas boulangeries à tous les coins de rue comme chez nous. A ma connaissance, il n'y en a qu'une dans le centre : Paris Bakery sur Moore Street (rue qui lie Henry Street à Parnell Street), et n'ayant pas de concurrence, ils se font plaisir sur les prix (1.80€ la baguette par exemple). Le choix des légumes en conserve est assez limité. Si vous adorez le maïs et les petits pois, tant mieux, parce que vous n'aurez rien d'autre, à moins peut-être d'aller faire vos courses dans des grandes surfaces plus chères comme Marks & Spencer. Même chose pour la charcuterie, vous ne trouverez pas de saucisson ou de jambon cru dans les Tesco et Lidl.

Concernant la vie nocturne, vous remarquerez que les horaires sont décalées par rapport à la France. Les irlandais n'ont aucun problème pour aller en boîte de nuit à 18-19h pour rentrer à minuit, surtout en semaine. Il est considéré comme normal de manger au restaurant vers 17-18h et, à l'inverse, arriver à 21h paraît bizarre.

Autre petite différence au niveau de la loi : il n'est pas obligatoire de signer un contrat pour louer un appartement. Un accord oral a une valeur légale aux yeux des autorités. Ne vous étonnez donc pas si un propriétaire accepte de vous louer un logement sans vous faire signer quoi que ce soit.

Que faire à Dublin ?

Pubs et autres bars

Ce n'est un secret pour personne, Dublin regorge de pubs. Si vous n'êtes pas familiers avec les pubs, la principale différence avec un bar classique, c'est qu'il faut aller demander sa boisson au bar, il est inutile d'attendre à une table qu'un serveur vienne vous voir. 

Durant les premiers jours, vous serez sans doute amenés à aller dans Temple Bar, le quartier historique très touristique de Dublin. Si vous voulez voir des irlandais, il faudra aller voir ailleurs, le quartier fourmille de touristes, et les prix sont en conséquence très élevés (ça peut aller jusqu'à 5.80€ pour une pinte de Guinness).

Ailleurs en ville, vous trouverez d'autres pubs moins chers, comme le MacTurcaill's, pub de choix des étudiants étrangers de Trinity, ou l'O'Reilly's ou encore le Gingerman. Il y en a beaucoup d'autres à découvrir.

Pour les amateurs de sport, le Living Room, à deux pas d'O'Connell Street diffuse des événements sportifs divers sur sa multitude d'écrans géants. Il y a une très bonne ambiance les jours de matchs importants, comme les matchs de phase finale de Ligue des Champions ou les matchs internationaux de foot et de rugby.

Boîtes de nuits

Il y a un large choix de boîtes de nuit à Dublin. Je vais m'attarder seulement sur la plus connue, Dicey's Garden dans Dublin 2. Elle est populaire car l'entrée est gratuite avant 18h le mardi (5€ sinon) et surtout il y a différentes offres selon les jours qui cassent les prix de différentes boissons (on peut par exemple avoir des pintes à 2€ le mardi). Sinon, le Village dans Dublin 2 propose régulièrement des soirées à thème dont l'entrée peut être gratuite si vous avez le bracelet Erasmus (on vous expliquera tout ça dès les premiers jours).

Cinéma

Les deux complexes les plus connus sont le Savoy et le Screen. Les deux sont assez chers, même avec la carte étudiant (entre 6 et 7€). Si vous y allez régulièrement avec la même personne, vous pouvez avoir les places à 4€ (à condition d'y aller avec quelqu'un qui a également la carte) en vous inscrivant à la société philosophique de Trinity, qui organise des débats hebdomadaire. Vous n'êtes évidemment pas obligé d'y assister et pouvez très bien payer la cotisation de 4€ juste pour la réduction au Savoy. Attention cependant, il est possible que les réductions des sociétés changent d'une année sur l'autre, donc renseignez vous avant.

Visites

Si vous voulez bouger le week-end, vous avez énormément de choix qui s'offrent à vous. Quelques exemples de visites dans Dublin et aux alentours.

Jameson Distillery

La distillerie de la fameuse marque de whiskey Jameson. Elle organise des visites guidées où vous pourrez évidemment goûter du whiskey Jameson. Elle se situe dans Dublin même, donc pas de voyage à prévoir.

Howth

Howth est une petite ville portuaire juste à côté de Dublin, c'est l'occasion d'une bonne balade. Y aller en bus vous coûtera aux alentours de 3€. Pensez à y aller quand il fait beau.

Wicklow

Des visites guidées de Wicklow sont organisées tous les week-end. Les paysages montagneux sont sympas et la visite vaut le coup. Encore une fois, pensez à y aller quand il fait beau.